24/04/2008

27- Simca Rallye

La saga : Simca Rallye

27b- Simca rally blanc final 800 SP

 

 

Simca présente en 1961 son nouveau modèle populaire, une petite berline 4 portes avec moteur en porte-à-faux arrière et à la carrosserie tracée à la règle. Suite à l'essoufflement de ses ventes, la marque va donner un premier coup de jeune à cette voiture en 1968, si la carrosserie change très peu, la tenue de route ( très décriée jusque là ) fait l'objet d'un grand bouleversement par l'amélioration de ses trains roulants ainsi que de la direction. En 1969, Simca s'investit dans le "Challenge Simca" à l'instar de Renault avec sa coupe Gordini. Le succès immédiat de la formule pousse la marque à  lancer un modèle à vocation sportive. Ce sera la Simca Rallye, d'autant plus appréciée de la direction qu'elle demande très peu d'investissement puisque la caisse est celle de la Simc'4, version économique de la 1000 et son moteur est le vénérable 1158 cm³ développant 53ch de la 1000spécial. Bien entendu, cette voiture est loin d'être aussi affutée que la R8 Gordini alors en fin de carrière mais surtout elle est affichée presque à moitié prix de sa concurrente.

En 1972, une première évolution sera apportée à la Rallye qui devient Rallye1 avec l'adoption du moteur de la 1100 spécial qui envoie à la charge 60 chevaux, ce n'est pas encore le Pérou mais la voiture accroche tout de même les 155 km/h. Pour pouvoir faire passer "toute cette cavalerie", la transmission sera également revue ainsi que la suspension modifiée.

27o- Simca rally orange final 800 SP

 

1973 verra l'apparition de la ( sans doute ) meilleure version de la voiture avec la Rallye2, le moteur est toujours le même mais est cette fois gavé par 2 carburateurs Solex ce qui permet d'envoyer 82 chevaux à l'attaque, on ne doit plus être très loin des 170km/h. Pour permettre à la voiture de rester homogène, le centrage des masses est revu avec le renvoi du radiateur à l'avant sous le pare-choc ainsi que par l'adoption des freins à disques du coupé 1200S.

27v- Simca rally vert final 800 SP

 

En 1977, la gamme est relookée avec pour attribut le plus visible, le remplacement des phares ronds par des phares rectangulaires entourant une calandre. Fin de cette année voit l'arrivée de la vraie bombe de la série avec la Rallye3 dont le chassis est revu et le moteur fournit la puissance de 103ch qui permettent de passer la barre des 180km/h. Seulement, il ne s'agit plus d'une aimable "GTI" mais bien d'une véritable voiture de course nécessitant des connaissances en pilotage pour en tirer la quintessence car si les premières étaient déjà joueuse de par leur architecture, celle-ci permet d'attaquer n'importe quelle spéciale de rallye.

( Fabien De Meyer )

******************************************

Écrit par FLR